DESTINATION
Estonie

Située dans la mer Baltique et offrant un paysage naturel pittoresque, l’Estonie est un pays du nord de l’Europe qui possède une histoire, une langue et une culture uniques, où innovation et traditions sont étroitement liées. Les forêts, les champs et la mer ont nourri les estoniens à travers l’histoire. Notre
relation étroite avec la nature se reflète dans notre ancienne coutume qui consiste à se promener dans les bois en été, à cueillir des champignons et des baies et à confectionner des conserves pour l’hiver.

Le paysage plat est parsemé de tourbières et marais, de champs et de forêts, de landes de calcaire et de côtes. Les quatre saisons distinctes ont eu la meilleure des influences sur la culture culinaire estonienne. La nourriture de saison est l’une des valeurs clés des restaurants et foyers d’Estonie. Le nouvel art culinaire estonien s’inspire de plus en plus des cuisines nordique et scandinave, qui privilégient également les bons ingrédients locaux.

Printemps
Même avant que les bourgeons ne fleurissent ou que les premières pousses vertes n’apparaissent dans un coin ensoleillé du jardin, il est temps de récolter la sève de bouleau et de sève d’érable – ces derniers ont depuis longtemps étouffé la soif des Estoniens.

Été
Temps de grande opportunité. Les premières pommes de terre nouvelles fondent dans la bouche, avec les girolles sautées au beurre. Les Estoniens s’empressent de profiter du court été, faire des grillades et pique-niquer à l’extérieur, déjeuner et dîner en plein air. Les saveurs de l’été sont légères et succulentes.

L’automne
En automne, la cuisine estonienne est particulièrement colorée et riche en nuances. Les récoltes de céréales et de pommes de terre sont stockées. Les carottes, les rutabagas, les choux et les betteraves sont récoltés. On ne sort pas non plus de la forêt les mains vides – on cueille des champignons, des noix, des airelles et des canneberges.

L’hiver
Par un hiver froid, lorsque les températures descendent à 20 ou 30 degrés, la nourriture doit alimenter le poêle et maintenir le moral lors de la température la plus sombre de l’année. Le pain noir tranché avec de la graisse – qui peut être salé, fumé ou assaisonné avec des herbes – est un bon accord par temps froid. Le long hiver, lorsque le poêle doit être maintenu au chaud pour chauffer la maison, est le meilleur moment pour savourer un grand nombre de plats et de produits cuits au four. Depuis des siècles, le pain d’épice décorait les tables de Noël en Estonie et la coutume de manger des petits pains à la crème  fouettée au début du Carême reste extrêmement populaire aujourd’hui.

À bientôt en Estonie !
Finale du Bocuse d’Or Europe 2020 en Juin

Plus d’informations :
press@bocusedor.ee
www.bocusedor.ee
www.visitestonia.com